Irak: Le défenseur des droits humains M. Hayder Hamroz contraint de se cacher après avoir été agressé et menacé

Posted on 2011/07/28

Le défenseur des droits humains M. Hayder Hamroz a été contraint de se cacher après avoir été agressé sur la place Tahrir à Bagdad, le 22 juillet 2011. Deux personnes en civil, qui seraient liés aux forces de sécurité Irakiennes et à des officiers de l’armée, seraient responsables de cette agression.

Informations Complémentaires

Hayder Hamroz est un éminent blogueur et documentaliste qui dirige un blog populaire intitulé Iraqi Streets 4 Change. Il organise la couverture sur internet des manifestations pacifiques en Irak, et a créé un service de messages courts qui ne nécessite pas d’abonnement. Le 28 avril 2011, Front Line avait lancé un appel en faveur de Hayder Hamroz. lireLe 22 juillet 2011, Hayder Hamroz a été encerclé par huit individus en civil, alors qu’il observait et documentait une manifestation que la place Tahrir. Les individus, non identifiées, ont demandé à Hayder Hamroz de leur remettre son téléphone et une caméra qu’il utilisait pour enregistrer la manifestation. Le défenseur a refusé et les hommes ont commencé à l’agresser physiquement. Hayder Hamroz a alors fuit les lieux et a demandé de l’aide et la protection des officiers chargés de la sécurité qui étaient positionnés aux alentours de la Place Tahrir. Les officiers chargés de la sécurité ont alors commencé à frapper Hayder Hamroz et lui ont demandé de remettre sa caméra au groupe d’hommes en civil susmentionné. Pendant la manifestation, les forces de sécurité irakiennes auraient tiré cinq rafales an l’air afin de disperser les manifestants.

Environ 20 minutes après que Hayder Hamroz a fuit les lieux, les manifestants pacifiques auraient été violemment attaqués par un groupe d’individus en civil. Les agresseurs ont utilisés des matraques électriques. Les forces de sécurités présentes ne sont pas intervenues.

Depuis début juillet 2011, Hayder Hamroz reçoit de nombreux e-mails anonymes et messages privés sur Facebook, déclarant que l’expéditeur le connaît et qu’il lui arrivera quelque chose s’il continue de publier des informations sur internet sur les manifestations qui ont lieu sur la place Tahrir. Suite a cela, Hayder Hamroz a désactivé son compte mail et sa page Facebook. Actuellement Hayder Hamroz se cache et reçoit un traitement médical pour les blessures infligées pendant l’agression du 22 juillet.

Front Line est préoccupée pour l’intégrité physique et psychologique et pour la sécurité du défenseur Hayder Hamroz, particulièrement au vu des nombreuses menaces qu’il a reçues dernièrement, et par son agression par les forces de sécurité Irakiennes et les individus en civil. Front Line pense que Hayder Hamroz est pris pour cible à cause de ses activités légitimes en faveur des droits humains, et notamment son travail pour enquêter et de rendre publiques les manifestations organisées sur la place Tahrir.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s